Pensée d’Octobre – LE SILENCE

« Assis avec mon grand-père, sans rien nous dire ou presque, nous regardions simplement tomber la nuit… Chaque soir se renouvelait ce que nous appelions notre « bain dans les étoiles », une qualité de silence rare et magnifique. Tout le contraire du vide et de l’ennui, comme une plongée privilégiée dans les élans même de la vie…

La sophrologie nous invite à goûter aux charmes du silence.

Et au plaisir de décrocher… »

Bernard Etchelecou – Psychologue clinicien – Sophrologue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *