La sophrologie avant et après l’accouchement

La sophrologie pendant votre grossesse

La sophrologie peut vous aider à vivre pleinement cette belle étape, préparer votre accouchement et l’arrivée de votre bébé en toute sérénité.

Apprendre à vous détendre , à récupérer. Avancer sereinement vers votre accouchement. Atténuer les effets de la grossesse (nausées, douleurs, fatigue…). Se préparer à votre nouvelle vie, aux changements.

Méthode, que vous pourrez utiliser dans votre quotidien, basée sur des exercices de respiration, de relaxation corporelle,et des techniques de visualisation qui permettent d’anticiper positivement les événements qui vous attendent.

Les papas sont également les bienvenues !

Séances individuelles ou en groupe dans mon cabinet. J’interviens également à domicile.

  • Si vous êtes intéressées par des séances en groupe, n’hésitez pas à vous inscrire et je vous recontacterai dès que le groupe est constitué.
    Séance collective (3 futures mamans) : forfait pour 7 séances 115 €

Séance de sophrologie « jeune maman »

Dans cet espace, profitez sereinement de ce temps pour vous avec ou sans votre bébé.

Apprendre à vous détendre. Soulager la fatigue, apprendre à récupérer. Améliorer la qualité de votre sommeil. Vous adapter à votre nouvelle vie, aux changements.

Méthode, que vous pourrez utiliser dans votre quotidien, basée sur des exercices de respiration, de relaxation corporelle, et des techniques de visualisation positives.

Séances individuelles ou en groupe dans mon cabinet. J’interviens également à domicile.

  • Si vous êtes intéressées par des séances en groupe, n’hésitez pas à vous inscrire et je vous recontacterai dès que le groupe est constitué.
    Séance collective (3 jeunes mamans) : forfait pour 7 séances 115 €

La sophrologie testée à la maison de retraite Notre-Dame

La sophrologie testée en maison de retraite avec Nathalie Lorinquer.

articleGF-e187d

De gauche à droite : Maryvonne Guillou, Sarah Le Hénan, Nathalie Lorinquer

L’initiative

La maison de retraite Notre-Dame teste la sophrologie. Maryvonne Guillou, la directrice, accompagnée de Sarah Le Hénan, psychologue de l’établissement ont accueilli en fin de semaine dernière Nathalie Lorinquer, sophrologue intervenante dans le cadre du programme de sophrologie instauré au sein de la maison de retraite, à l’attention des résidants mais aussi du personnel et des familles et accompagnants des personnes dépendantes.

Cette initiative, novatrice dans sa démarche, a été mise en place, voici un an, suite à une rencontre avec la sophrologue qui propose des formations dans la gestion du stress et des émotions en vue d’une attitude « bientraitrante » en établissement pour personnes âgées, et des programmes personnalisés de sophrologie à domicile. Des résidants au personnel

Une première expérience a été menée avec sept résidants qui, après une réunion d’information, ont suivi les cours dispensés par Nathalie Lorinquer, en complément du travail d’animation de groupe mené par Sarah Le Hénan. Le retour de l’expérience, « très positif », a donné aux inspiratrices du projet le désir d’aller plus loin et d’étendre le projet auprès du personnel, mais aussi auprès des accompagnants de malades, famille et amis impliqués au quotidien et ressentant la nécessité de « lâcher prise » et se libérer des tensions.

Une dizaine de membres du personnel, de tous corps de métier, ont suivi les séances durant plusieurs semaines et devant le succès rencontré, la direction a décidé de continuer dans cette voie. Une douzaine de membres du personnel vont, courant septembre, entamer à leur tour, ce programme.
« Nous voulions aller plus loin, offrir aux résidants et leurs accompagnants, la possibilité de prendre du recul sur eux-mêmes, par une approche nouvelle, complémentaire au travail mené par la psychologue auprès des résidants. C’était notre objectif premier, lorsque Nathalie nous a contactés pour évoquer son travail sur la gestion du stress et des émotions par la sophrologie. Nous avons immédiatement saisi l’intérêt de cette alternative, et réfléchi ensuite ensemble à la possibilité de l’intégrer au sein de l’établissement, dans un objectif de mieux-être au quotidien pour toutes les personnes concernées, résidants, familles, aidants et membres du personnel. Nous sommes pleinement satisfaits des résultats obtenus », témoigne Mme Guillou, la directrice.

L’enfant, l’adolescent et la sophrologie

L’enfant, l’adolescent et la sophrologie

La sophrologie accompagne la personne a tous les âges de la vie. Si une meilleure capacité à gérer ses émotions, à garder confiance en soi et une meilleure gestion des relations à l’autre sont indispensables tout au long de l’existence, c’est dans l’enfance, l’adolescence que ces aptitudes prennent leurs racines.

La sophrologie va aider l’enfant, le jeune dans son développement grâce à la prise de conscience de

  • son schéma corporel
  • ses 5 sens
  • sa respiration

La Sophrologie va donc permettre de se structurer en profondeur, de trouver sa place , de se réaliser et de s’épanouir en développant :

  • sa concentration
  • sa confiance en soi
  • sa créativité
  • sa motivation
  • son autonomie
  • sa relation avec les autres enfants et adultes
  • l’expression de ses émotions
  • sa capacité à accéder à des moments de calme et de détente.

Une séance de sophrologie est avant tout ludique, primordial pour attirer la curiosité, lui donner envie de pratiquer l’exercice et de le mémoriser facilement afin qu’il puisse le refaire chez lui de façon autonome. La créativité est également importante en s’appuyant sur ses goûts pour personnaliser les relaxations guidées et mettre ainsi à profit son imagination.

Une séance c’est l’alternance entre :

  • des moments de relaxation dynamique (mouvements qui vont mobiliser différentes parties du corps et favoriser le travail sur le schéma corporel, l’apaisement, l’attention, la concentration)
  • des moments de détente où la respiration prend une place importante
  • des visualisations avec des images adaptées, le conte.

Puis en fin de séance, expression des ressentis au travers de dessins, d’écriture, de paroles si l’enfant, le jeune le souhaite.

L’essentiel est de l’inviter à participer à une histoire, de lui apporter de la détente, mais aussi et surtout du plaisir.

Vivre une expérience avec des découvertes qu’il pourra utiliser dans sa vie de tous les jours, à l’école, à la maison, avec ses amis et dans sa vie d’enfant, d’adolescent puis d’adulte.

Des outils aux aidants pour mieux gérer la dépendance

Des outils aux aidants pour mieux gérer la  dépendancearton2612-1b799

Durant l’année 2012, Nathalie Lorinquer mène des séances de sophrologie à l’échelle su canton de Plestin-les-grèves . Elle est accompagnée de Sarah Le Hénan, psychologue qui anime des groupes de paroles. Ce projet s’adresse aux aidants familiaux qui accompagnent une personne malade âgée ou handicapée, à domicile ou en établissement.

Il est soutenu par le Conseil Général des Côtes d’Armor et la CNSA (Caisse Nationale de solidarité pour l’autonomie). Un premier groupe s’est déroulé à la maison Notre Dame sur Plestin-les-grèves, un autre groupe en septembre à l’HEPAD de Ploumilliau… .

article-OF-1353b